/
A propos de nous

A propos de nous

l
e

FIPROD est une manifestation professionnelle biannuelle qui se caractérise par sa diversité et son ouverture. C’est le lieu de rencontre et d’échange qui réunit tous les professionnels du Droit et du Chiffre, toutes professions confondues, avec leurs partenaires institutionnels et les destinataires de leurs services. Il est le creuset le plus important des professionnels du Droit et du Chiffre en ce qu’il les fédère autour d’un objectif commun à trois volets : 3 ORGANISATEUR : ERSUMA-OHADA

 • Accompagner l’expansion des professions juridiques, judiciaires et du Chiffre,

• Garantir l’effectivité du Droit, et 

 • Renforcer l’efficience économique du Droit.

La réalisation de cet objectif commun nécessite que les acteurs du Droit et du Chiffre connaissent mutuellement leurs professions, en déterminent les enjeux systémiques et travaillent en synergie.

 Le FIPROD se veut donc le trait d’unionentre les professionnels du Droit et du Chiffre, d’horizons et de domaines divers, dont la collaboration
interprofessionnelle est primordiale pour le développement de leur profession et la satisfaction des besoins légitimes qui justifient leur existence.
Forte de son pôle d’excellence en formation et recherche en Droit communautaire africain des affaires et fondamentalement orientée vers l’interprofessionnalisme au service du développement économique, l’ERSUMA
organise le FIPROD tous les deux (02) ans à compter de 2021.

Professeur mayatta ndiaye mbaye directeur général en exercice de l'école régionale de la magistrature (ersuma)

En effet, les professions juridiques et judiciaires ainsi que celles de la comptabilité et des finances (communément dénommées « professions du chiffres ») sont nombreuses et variées.

 Certaines, traditionnelles, sont parmi les professions les plus anciennes et les mieux partagées au monde, tandis que d’autres, plus récentes, sont le résultat de la rencontre entre les besoins en services et les capacités professionnelles disponibles. À ces professions s’ajoutent aujourd’hui, celles connexes, auxiliaires ou intermédiaires aux professions juridiques, judiciaires et du chiffre qui ont pour principal objet de mettre à la disposition de celles-ci les moyens et méthodes de réalisation efficiente de leurs missions.

 Ces professions renforcent les capacités des professionnels du droit et du chiffre et leur apportent des solutions innovantes d’exercice de leur activité à travers notamment l’usage des technologies de l’information et de la communication. La performance des moyens techniques proposés est telle que leur portée a atteint les professions les plus réticentes au développement technologique.

 L’évolution de la nomenclature et, parfois, de la nature des professions juridiques, judiciaires et du chiffre s’est accélérée grâce notamment aux rencontres professionnelles, cadre d’échanges et de définition de politiques adaptées aux objectifs de la profession. 

C’est ainsi que des séminaires et surtout des congrès annuels sont organisés par plusieurs professions juridiques et judiciaires. Parmi eux, peuvent être cités : le Congrès international des Notaires, le Congrès des Notaires d’Afrique, le Congrès international des huissiers de justice et agents d’exécution, le Congrès international des avocats, le Forum Interafricain des Juristes d’Entreprise ou encore le Congrès Africain des juristes d’affaires, les assises des ordres nationaux des experts-comptables et comptables agréés (ONECCA) et les rencontres annuelles de l’Association Africaine des Hautes Juridictions Francophones (AAHJF). 

Toutes ces manifestations ont le mérite de constituer un cadre d’échanges entre professionnels du droit ou professionnels du chiffre. Toutefois, même si elles ont tendance à prôner l’ouverture, elles sont essentiellement sectorielles, enregistrant la participation des professionnels d’un secteur ou d’un corps de métier donné. Compte tenu du besoin de synergie interprofessionnelle dans la vie et la pratique du droit des affaires et convaincue de l’apport considérable de l’interprofessionnalisme dans l’expansion des professions juridiques, judiciaires et du chiffre ainsi que le développement économique des États, l’École Régionale Supérieure de la Magistrature (ERSUMA) de l’Organisation pour l’Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires (OHADA) a institué le Forum International des Professionnels du Droit et du Chiffre (FIPROD). 

Chaque édition du FIPROD est organisée autour d’un thème qui s’inscrit en droite ligne des orientations de l’OHADA et ses États membres ainsi que de celles des professions du Droit et du Chiffre. La portée interprofessionnelle du FIPROD est sans équivoque. Il a pour objectif de contribuer à la synergie interprofessionnelle dans le domaine des affaires, de la comptabilité et de la finance. Il vise à favoriser non seulement la rencontre entre les professionnels du droit et du chiffre mais également celle entre les professionnels et les destinataires de leurs services. Il permet notamment de : 

• Évaluer le cadre législatif et réglementaire des professions juridiques, judiciaires et du chiffre ; 

• Apprécier les capacités des professionnels du droit et du chiffre à répondre efficacement aux demandes de services; • Renforcer les capacités des professionnels du droit et du chiffre ; 

• Évaluer le niveau d’attractivité de l’environnement des affaires dans l’espace OHADA ; 

• Susciter un repositionnement des professions juridiques, judiciaires et du chiffre à l’échelle internationale ; 

• Faciliter la mise en place d’un cadre de collaboration interprofessionnelle non seulement entre les différents acteurs de l’espace OHADA, mais également entre eux et les cabinets internationaux ; 

• Soutenir la collaboration et la complémentarité entre les organisations d’intégration juridique et économique et entre celles-ci et les partenaires techniques et financiers ; 

• Créer un cadre permanent d’échanges entre les professions juridiques, judiciaires et du chiffre dénommé « Réseau International des Professionnels du Droit et du Chiffre », en abrégé « FRIPROD » ; 

• Offrir un cadre de promotion des solutions innovantes d’exercice des professions juridiques, judiciaires et du chiffre; 

• Mieux adapter les services de l’ERSUMA aux besoins de renforcement de capacités des professionnels juridiques, judiciaires et du chiffre.